Attention! Vous consultez un extrait aléatoire et ajourné d'articles issus de la base de données Flash-Infos. Pour un accès exhaustif et actualisé, contactez-nous pour la mise en place d'un abonnement.

AGROALIMENTAIRE : Montpellier SupAgro ne fusionnera pas avec Paris, mais avec Rennes

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Languedoc Roussillon

Réunis début 2018, SUPAGRO MONTPELLIER / T : 04.99.61.22.00, AgroParisTech et Agrocampus Ouest prévoyaient une fusion de leurs trois établissements. Mais la fusion des trois principales écoles d’agronomie de France ne se fera pas. Mi-décembre, les ministères de l’Agriculture et de l’Enseignement Supérieur ont annoncé la création de deux pôles nationaux : à Paris avec un « établissement leader dans les sciences et industries du vivant et de l’environnement avec AgroParisTech au sein de l’Université Paris-Saclay » et en région « l’apparition d’un établissement leader sur les questions d’agriculture, d’alimentation et d’environnement, composé d’écoles fortement ancrées dans les territoires et en lien avec les filières [issu] du rapprochement de Montpellier SupAgro et d’AgroCampus Ouest » annonce un communiqué du gouvernement. L’établissement né de la fusion de Montpellier SupAgro et d’Agrocampus Ouest « couvrira l’ensemble des filières animales et végétales, y compris la vigne et le vin, l’horticulture et l’halieutique, ainsi que les problématiques du paysage » annoncent les deux écoles. L’ensemble réunira 3 500 étudiants (dont 2 000 ingénieurs et 400 thésards) et 900 employés (dont 210 enseignants-chercheurs dans 36 Unités Mixtes de Recherche).