BIENS DE CONSOMMATION : Gipsy Toys sort une nouvelle peluche Coq Équipe de France

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Basse Normandie

L’entreprise qui distribue des jouets en peluche GIPSY TOYS / T : 02.31.35.81.81 sort une nouvelle peluche Coq Équipe de France qui incarnera l’Équipe de France Olympique et Paralympique. La société avait pour rappel obtenu le marché de la conception et fabrication des peluches et mascottes des prochains Jeux Olympiques de Paris 2024. www.gipsytoys.com 

ENERGIE : JP Energie Environnement ouvre une agence à Lyon

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Basse Normandie

La société qui développe, finance, construit et exploite des parcs éoliens et des centrales photovoltaïques JP ENERGIE ENVIRONNEMENTT : 02.14.99.11.28 (siège social à Saint-Contest, CA 77 millions d’euros) ouvre une nouvelle agence à Lyon « destinée à accompagner ses activités dans le Sud-Est ». Avec une puissance installée en janvier 2024 de 450 MW (16 parcs éoliens et 64 centrales solaires), Jpee est aujourd’hui l’une des principales sociétés françaises indépendantes d’énergies renouvelables. www.jpee.fr 

ENERGIE/RECHERCHE : une plateforme de récupération d’énergie multisources à Honfleur

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Basse Normandie

L’école d’ingénieurs spécialisée dans le génie maritime BUILDERS ECOLE D INGENIEURST : 02.31.43.89.74 de Caen a inauguré sa nouvelle plateforme expérimentale de récupération d’énergie multisources Green River sur le domaine d’HAROPA à Honfleur, mercredi 10 avril. Cette plateforme consiste en un flotteur de 2,5 mètres de haut qui utilise l’énergie houlomotrice, qui testera également d’autres sources d’énergie étant équipée de panneaux solaires pour ses propres besoins électriques, mais qui pourrait dans l’idée aussi bien être équipée d’une petite éolienne, ce qui n’est pas le cas, la plateforme étant dans une zone protégée pour les oiseaux. Cette plateforme a nécessité un programme de recherche de trois ans pour un coût global de 903 000 euros (avec une aide de 650 000 euros de l’Ademe et de la région Normandie). www.builders-ingenieurs.fr 

COLLECTIVITE : 61 millions d’euros d’investissements en 2024 pour Cherbourg

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Basse Normandie

Le conseil municipal de la COMMUNE DE CHERBOURG-EN-COTENTIN a voté le budget 2024 mercredi 10 avril, marqué par des investissements importants à hauteur de 61 millions d’euros. Parmi ces investissements, 20 millions d’euros sont consacrés à l’aménagement de la ville, mais également dans le domaine du sport avec la reconstruction du complexe Chantereyne pour 7,7 millions d’euros, puis dans le domaine de l’éducation avec 6 millions d’euros investis dans les écoles, notamment pour les rénovations de Mitterrand et Noblet. www.cherbourg.fr

DISTRIBUTION : Carrefour City ouvre à Saint-Aubin-sur-Mer

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Basse Normandie

Un nouveau magasin de proximité de l’enseigne CARREFOUR CITY a ouvert route de Langrune à Saint-Aubin-sur-Mer le 13 mars 2024. Le magasin bénéficie d’une superficie de 290 m² et remplace désormais le 8 à Huit. La même direction que le précédent magasin pilote aujourd’hui ce Carrefour City. www.carrefour.fr 

COLLECTIVITES : 93 millions d’euros pour le Cotentin

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Basse Normandie

La CA DU COTENTINT : 09.67.58.20.43 et la REGION NORMANDIE ont acté jeudi 7 mars 2024 un contrat de territoire pour la période 2023-2027 qui prévoit 93 millions d’euros d’investissements pour financer dix-huit projets de l’agglomération. Parmi les investissements les plus importants, sont compris la construction d’un palais des sports à Cherbourg-en-Cotentin (4,5 millions d’euros d’aides), la reconstruction d’une patinoire (2,04 millions d’euros), la modernisation de l’IUT et du campus de Cherbourg-en-Cotentin (1,5 million d’euros) et la nouvelle attraction à la Cité de la mer (1,4 million d’euros). www.lecotentin.fr

AGROALIMENTAIRE/PECHE : Normandie Seafood aurait déposé une offre pour la reprise de Granvilmer

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Basse Normandie

D’après Ouest France, quatre offres de reprise avaient été proposées pour la reprise de la coopérative spécialisée dans la transformation de coquillages, poissons et céphalopodes pêchés localement GRANVILMERT : 02.33.91.21.91 (siège à Breville-sur-Mer, 23 salariés)en redressement judiciaire. Seul le grossiste NORMANDIE SEAFOOD (siège à Cherbourg-en-Cotentin) aurait cependant déposé son offre au greffe, celle-ci sera étudiée lors d’une audience au tribunal de commerce de Coutances le 16 avril prochain. www.granvilmer.com

ENERGIE : LM Wind envisagerait de se séparer de 90 salariés

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Basse Normandie

L’usine de fabrication de pales d’éolienne LM WIND POWER BLADES FRANCE (siège à Cherbourg-en-Cotentin, 650 salariés) envisagerait de réduire ses effectifs pour "se transformer en une entreprise plus petite, plus agile", d’après les déclarations d’un porte-parole de GE Vernova. Une source interne indiquerait 90 départs. Pour rappel, la société a récemment placé la moitié de ses salariés au chômage partiel en raison de la casse d’un moule servant à la fabrication des pales, mais aussi de l’embouteillage des pales produites stockées sur le terre-plein des Mielles et des difficultés rencontrées pour les écouler (plus de 130 pales sont en attente sur site sur les 164 produites). www.lmwindpower.com 

AGROALIMENTAIRE : Lis By Lesaffre inaugure une centrale biomasse de production de vapeur

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Basse Normandie

La société de services en solutions de séchage à façon des ingrédients alimentaires, nutraceutiques, cosmétiques et pharmaceutiques LIS FRANCET : 02.33.91.40.00 (siège à Cérences), filiale du groupe agroalimentaire LESAFFRE INTERNATIONALT : 03.20.81.61.00 (CA 3 milliards d’euros, 11 000 collaborateurs), vient d’inaugurer une centrale biomasse de production de vapeur dans son usine pour décarboner son activité. Cette centrale biomasse doit permettre d’éviter l’émission de 13 500 tonnes de CO2 par an en produisant plus de 110 000 tonnes de vapeur décarbonée sur une année, soit 77 000 MWh. Elle a été conçue par le groupe français IDEXT : 01.46.05.21.55 (CA 2,3 milliards d’euros, 6 100 salariés)www.lesaffre-ingredients-services.fr