Attention! Vous consultez un extrait aléatoire et ajourné d'articles issus de la base de données Flash-Infos. Pour un accès exhaustif et actualisé, contactez-nous pour la mise en place d'un abonnement.

ENERGIE/ EMPLOI: La chute du cours du baril de pétrole menace les employés dans les Pyrénées-Atlantiques

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Aquitaine

La conjoncture économique que connait le Groupe TOTAL / T : 01.47.88.30.33 en raison d’un prix très bas du baril de pétrole contraint ses sous-traitants a placer leurs salariés en suspens. La ville de Pau compte 2000 salariés de sociétés qui travaillent pour Total. Ils sont appelés les "externals", pour la plupart ils travaillent au sein des sites de Total mais pour des prestataires extérieurs. On note par exemple la suppression de 250 postes d’informaticiens de la société CAP GEMINI / T : 01.47.54.50.00 (siège social à Paris/ 75017). Un autre exemple marquant : le secteur des géosciences, le prix très peu élevé du pétrole menace toute la filière géoscience en Béarn, soit quasiment 5000 postes.   www.fr.capgemini.com   www.total.fr