Attention! Vous consultez un extrait aléatoire et ajourné d'articles issus de la base de données Flash-Infos. Pour un accès exhaustif et actualisé, contactez-nous pour la mise en place d'un abonnement.

HOTELLERIE : lancement d’une formation Direction dans l’Hôtellerie de Plein Air

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Provence Alpes Cote d'Azur

L’INSTITUT DE FORMATION DES ETABLISSEMENTS TOURISTIQUES ET HOTELIERS / T : 04.94.81.32.95 (Institut de Formation des Établissements Touristiques et Hôteliers) (siège social à Roquebrune-sur-Argens/Var), proposera dès janvier 2020 une nouvelle formation Direction dans l’Hôtellerie de Plein Air.… Pour lire la suite, abonnez-vous

BIENS DE CONSOMMATION : Kokoon Animal Shop ouvre son capital à A Plus Finance

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Provence Alpes Cote d'Azur

A l’occasion d’une opération d’OBO (owner’s buy out), A PLUS FINANCE / T : 01.40.08.03.50, société d’investissement dans les jeunes entreprises innovantes, prend une participation minoritaire au capital de la Financière Kokoon, holding d’ARTHEME DIFFUSION / T : 04.94.77.12.11, propriétaire de la marque Kokoon Animal Shop (siège social à Brignoles/Var, CA 10 M€, 31 salariés), spécialisée dans la vente de produits alimentaires et d’accessoires pour les animaux de compagnie.… Pour lire la suite, abonnez-vous

MARITIME : le groupe Bourbon a demandé la suspension de sa cotation

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Provence Alpes Cote d'Azur

Le bras de fer fait rage entre certains créanciers et Jacques de Chateauvieux, Pdg de BOURBON / T : 04.91.13.08.00 (siège social à Marseille/Bouches-du-Rhône, CA 689,5 M€, 8 000 salariés), groupe de services maritimes à l’industrie pétrolière, en difficulté financière.… Pour lire la suite, abonnez-vous

EMPLOI : La Marine nationale recrute en local en Bretagne et dans le Var

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Provence Alpes Cote d'Azur

Outre les voies de recrutement habituelles, la Marine nationale en teste de nouvelles afin de satisfaire à ses besoins de main-d’œuvre. Afin de prendre en compte une augmentation de ses recrutements – 3 600 marins contre 2 400 en 2014 –, la persistance de filières en tension et des jeunes de plus en plus sédentaires, la Marine nationale a décidé de mettre en place des recrutements locaux via des contrats courts de deux et quatre ans.

Pour lire la suite, abonnez-vous