Attention! Vous consultez un extrait aléatoire et décalé d'articles issus de la base de données Flash-Infos. Pour un accès exhaustif et actualisé, contactez-nous pour la mise en place d'un abonnement.

COMMERCES/ENSEIGNE : Feel Sport dernière enseigne à s’implanter à l’espace Maginot

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Lorraine

FEEL SPORT ( raison sociale : FORM SPORT DEVELOPEMENT, club sportif à taille humaine avec programme sportif personnalisé) est la troisième et dernière enseigne qui s’installera dans l’espace Maginot, à proximité du magasin Le Printemps, à Nancy/54. L’arrivée de cette enseigne nationale qui regroupe près d’une quarantaine de clubs de remise en forme s’inscrit dans le cadre de la finalisation de la commercialisation de l’ensemble commercial « Boutiques Foch », ex-Darty. Depuis 2016 l’Agence Scalen, la Ville de Nancy et la Métropole du Grand Nancy œuvraient en effet pour trouver de nouvelles enseignes par le biais d’actions de prospection dans les salons professionnels (MAPIC, SIEC…), en relation étroite avec le commercialisateur Jean-Michel Wyler « Espace et Développement » et Cédric Ernout « Avec Investissements ». www.feelsport.fr 

BTP/CONSTRUCTION : Wig France diversifie ses activités

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Lorraine

La société WIG FRANCE ENTREPRISES / T : 03.83.64.84.64 (siège à Toul/54, 250 salariés, CA : 31,5 M€) spécialisée dans le désamiantage, a élargi ses compétences à l’évacuation des autres poussières toxiques, à la mise à niveau de bâtiments industriels et tertiaires ainsi qu’à la dépollution de voitures SNCF et de rames de métro en fin de vie. Déployée sur l’ensemble du territoire, l’activité se concentre sur les plates-formes de démantèlement de Toul (Meurthe-et-Moselle) et de Romilly (Meuse), où l’entreprise a investi 4 M€. www.wigfrance.fr 

FINANCE/SERVICES : Factum Group ouvre son capital à Argos Wityu

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Lorraine

Fondateurs en 1995 de la société nancéienne FACTUM GROUP / T : 03.83.90.90.90 (siège à Nancy/54, solutions leasing pour l’informatique, les équipements de santé et le matériel roulant industriel), Philippe Durst et Benoît Zimmermann mettent un terme à leur success story. Les 2 associés se retirent du capital de l’entreprise au profit du fonds d’investissement Argos Wityu et passent le relais à un nouveau président, l’ancien banquier Arnaud Deymier. Dans un esprit de continuité avec les fondateurs du groupe, s’appuyant sur la qualité de service, le suivi client et les équipes en place, et fortifiée avec de nouvelles ressources financières et humaines, Factum Group va déployer une stratégie ambitieuse de croissance. www.factum-finance.com 

CONSEIL/RH : Rapprochement Partnaire/Inter-Conseil

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Lorraine

Dans le cadre de sa stratégie de développement à l’horizon 2022, le Groupe PARTNAIRE, spécialiste en ressources humaines, officialise son rapprochement avec le groupe lorrain INTER-CONSEIL (siège à Le Ban-St-Martin/57), acteur majeur du recrutement et du travail temporaire. En se dotant des compétences et de l’expertise reconnue de cette entreprise lorraine d’envergure nationale, le Groupe Partnaire poursuit et confirme ses objectifs de développement en France comme en Europe. Avec l’intégration d’Inter-Conseil, le Groupe Partnaire représente aujourd’hui 500 salariés, 160 implantations sur tout le territoire et pèse 400 M€ de CA. www.inter-conseil.fr 

INDUSTRIE : Il n’y aura pas une usine de LED chinoises dans la Meuse

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Lorraine

Le projet de fabrication des fameuses LED chinoises dans l’usine du groupe Inesa, face à la gare Meuse TGV, dans le DEPARTEMENT DE LA MEUSE / T : 03.29.45.77.32, est définitivement mort. Selon le journal Le Monde, « la société qui devait développer ce projet est en cours liquidation judiciaire ». Deux responsables d’Inesa Europe, spécialement créé pour lancer ce chantier, viennent également d’engager des actions en justice contre Inesa, le groupe de la province de Shanghai avec « une première audience devant le conseil des prud’hommes de Paris prévue en septembre. » Le projet initial d’Inesa prévoyait la création d’une usine ultramoderne sur 60.000 m², voire d’un centre de recherche, pour quelque 200 emplois créés pour un investissement de 100 M€. www.meuse.fr