Attention! Vous consultez un extrait aléatoire et décalé d'articles issus de la base de données Flash-Infos. Pour un accès exhaustif et actualisé, contactez-nous pour la mise en place d'un abonnement.

AGENCEMENT INTERIEUR : Ober récompensé hors des frontières

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Lorraine

Le groupe OBER / T : 03.29.76.77.78 (Ober Surfaces, siège à Longeville-en-Barrois/55), spécialiste connu et reconnu de l’agencement intérieur, vient de décrocher trois prestigieux prix de design et d’architecture à New York, Toronto et Paris. L’entreprise et ses filiales multiplient les innovations et les références mondiales sur un marché tourné à l’export. L’entreprise regroupe aujourd’hui 5 marques : Oberflex, Marotte, Pure Paper, Obersound et Concrete LCDA. www.ober-surfaces.com 

SIDERURGIE : ArcelorMittal annonce de très bons résultats

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Lorraine

Après une excellente année 2017, le numéro un mondial de l’acier, ARCELORMITTAL / T : 03.87.70.60.00 fortement implanté en Moselle – sites à Florange et Gandrange, centre de formation aux métiers de l’acier à Yutz, R&D du Groupe à Maizières-lès-Metz – a annoncé avant-hier mercredi ses meilleurs résultats semestriels depuis 2011 : CA en hausse de 17,6 %, à 39,2 Mds $ (33,5 Mds €), résultat brut d’exploitation supérieur aux attentes (+28,6 %, à 5,6 Mds $) et résultat net de 3,1 Mds $ en progression de 31,5 %Des résultats « très encourageants », selon Aditya Mittal, liés en partie à l’augmentation des prix de l’acier aux Etats-Unis, où le groupe réalise environ 15 % de ses revenus. www.arcelormittalinfrance.com 

SOCIAL : La Compagnie Vosgienne de la Chaussure placée en redressement judiciaire

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Lorraine

Le tribunal de commerce de Nancy/54 a placé hier mardi 31 juillet la COMPAGNIE VOSGIENNE DE LA CHAUSSURE / T : 03.83.38.13.54 en redressement judiciaire. Les 130 salariés de l’entreprise de Champigneulles/54 sont actuellement en congés. Le groupe allemand Hanse Industriekapital (HIK) basé à Hambourg, propriétaire de l’entreprise de chaussures depuis un an et demi a perdu plus de 5 M€ l’année dernière et n’a pas réussi à se positionner sur le marché de la chaussure de luxe, comme il le promettait. La direction avait annoncé la cessation de paiement lors d’un comité d’entreprise le 24 juillet, à l’avant-veille de la fermeture estivale de l’usine. 4 candidats à la reprise de la Compagnie Vosgienne de la Chaussure se seraient manifestés. 

ECLAIRAGE : Sammode intégré à un leader européen de l’éclairage

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Lorraine

La famille Gagnez, propriétaire du fabricant d’éclairage technique SOCIETE D’APPLICATION DES METHODES MODERNES D’ECLAIRAGES ELECTRIQUES SAMMODE / T : 03.29.07.93.01 (SAMMODE, créé à Chatillon-sur-Saône/88), a signé un accord de reprise des activités de la société allemande Hoffmeister, des catalogues de produits de la marque Sill ainsi que des activités de SRM. La famille Gagnez mène cette opération en association avec Oliver Hoffmeister (CEO) et Jens Hanfland (CFO), qui restent actionnaires et membres de la direction. Ensemble, Sammode, Hoffmeister and Sill constituent ainsi un leader européen de l’éclairage technique haut de gamme. La combinaison de leurs expertises reconnues et la complémentarité de leurs portefeuilles de produits leur permettent de répondre à tous les types de projets. www.sammode.com 

NUCLEAIRE : Cattenom poursuit sa révision des 30 ans

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Lorraine

Deux mois après le début de la 3ème visite décennale (VD) de la tranche 2 de la Centrale nucléaire de Cattenom (Moselle), exploitée par le Groupe EDF (ELECTRICITE DE FRANCE) / T : 01.40.42.22.22, le calendrier est parfaitement respecté. De bon augure pour un enjeu de taille : l’autorisation d’exploiter jusqu’en 2028. Au total, la visite décennale en cours sur la tranche 2 représente un ensemble de 18.000 opérations, largement interdépendantes, qui doivent être menées dans un laps de temps aussi court que possible (5 à 6 mois). Cette VD est aussi l’occasion de mener un réexamen de sûreté intégrant les normes post-Fukushima et de rénover et moderniser les installations, notamment la salle de commande de la tranche. www.edf.fr