DECHETS/NUCLEAIRE : La construction de Cigéo repoussée à 2022

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Lorraine

Nouveau contretemps pour Cigéo. La construction du futur centre d’enfouissement des déchets nucléaires à Bure (Meuse), a été repoussée d’un an. Elle ne débutera pas avant 2022. LAGENCE NATIONALE POUR LA GESTION DES DECHETS RADIOACTIFS  indique que le dépôt de la demande d’autorisation de construction a pris du retard. En effet, l‘ANDRA a notamment revu certaines options pour ramener le coût du projet à 25 Mds €, le chiffrage retenu début 2016 par les services de l’ancienne ministre de l’Environnement, Ségolène Royal. www.andra.fr 

SIDERURGIE : ArcelorMittal réfute toute idée de fraude à la pollution

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Lorraine

Après avoir été accusé par un ancien chauffeur d’avoir fait déverser de l’acide dans la nature à Florange, en Moselle, le groupe sidérurgique ARCELORMITTAL / T : 03.87.70.60.00 a détaillé avant-hier mardi, les résultats de son enquête interne. Selon ArcelorMittal, il s’agissait de « boues » chargées en fer et en chlorure, « non dangereuses », dont le dépôt dans un crassier est autorisé par la direction régionale de l’environnement (Dreal). Aucune pollution à l’acide n’a été détectée, affirme le groupe, qui rejette toute idée de « fraude » ou de « pollution ». www.arcelormittalinfrance.com 

ELECTRONIQUE : Arélis cherche à lever 10 M€

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Lorraine

Pour accompagner son développement, la PME spécialisée dans la  fabrication de composants électroniques à haute puissance ARELIS / T : 03.29.88.10.55 (siège à Marville/Meuse, 220 salariés, CA 2016 : 40 M€), prospecte des partenaires en vue d’une levée de fonds d’un montant de 10 M€. Cette ouverture de capital bénéficiera à l’usine de Marville, où le groupe centralise sa production. Très excentré, le site fidélise son personnel sur des postes à haute valeur ajoutée, où la formation des opérateurs requiert jusqu’à dix-huit mois. Dotée d’une chambre blanche, l’usine est en mesure de répondre aux commandes de microélectronique les plus pointues. Arelis a ainsi été retenue en mars dernier par l’Agence spatiale européenne pour participer à la construction du prochain radar qui sondera la planète Mars. www.arelis.com 

INDUSTRIE : Echappement de fumée chez Borflex

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Lorraine

Les pompiers sont intervenus dans la soirée d’hier suite à l’échappement d’une fumée noire dans l’entreprise BORFLEX CAFAC-BAJOLET / T : 03.29.86.16.22 de Verdun/Meuse, spécialisée dans la fabrication de pièces en élastomère sur mesure (caoutchouc, polyuréthane). Les pompiers ont pu enter dans le grand hangar empli d’un épais brouillard noir et découvrir un four vertical dont s’échappait de petites flammes. La fumée était le fruit d’une mauvaise combustion. À l’aide d’extincteurs, mais avec la lance d’incendie en protection, les sapeurs pompiers sont rapidement venus à bout des flammes. Le gaz a été coupé par mesure de sécurité, mais l’électricité a été laissée afin que l’entreprise puisse fonctionner ce mardi. www.borflex.fr/fr 

FLUVIAL : Boathome fait naviguer son prototype

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Lorraine

La société BOATHOME (siège à Grosbliederstroff/57) a terminé en octobre dernier « Enjoy », son premier prototype qu’elle présente depuis le samedi 22 juillet et pendant une dizaine de jours au grand public au port de Saverne (Bas-Rhin). Puis, début août, il prendra la direction du quai Saint-Etienne de Strasbourg où il restera deux mois. Il s’agit d’une véritable maison flottante, une maison-bâteau navigable avec un permis eau intérieure, le poste de pilotage se trouvant d’ailleurs dans la salle à manger. Les déclinaisons de ces maisons-bâteaux sont multiples : elles peuvent servir de logements, de gîtes insolites, de restaurants, de bureaux…  Sarah Zins, la présidente de la société explique que « Le concept est modulable en termes de dimensions et d’options ». Toujours selon Mme Zins, il s’agit d’un marché de niche mais avec un gros potentiel de développement. Elle prévoit pour ces deux prochaines années la commercialisation de 5 à 10 produits par an, puis une quinzaine par la suite. www.boathome.fr