Attention! Vous consultez un extrait aléatoire et décalé d'articles issus de la base de données Flash-Infos. Pour un accès exhaustif et actualisé, contactez-nous pour la mise en place d'un abonnement.

ENERGIE/INDUSTRIE : GE annonce qu’il ne tiendrait pas son engagement sur l’emploi

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Franche Comté

Le groupe américain GENERAL ELECTRIC INTERNATIONAL  (GE), très présent dans le Grand Est et notamment à Belfort/90, et qui a acquis la branche énergie d’Alstom il y a 4 ans, a annoncé au gouvernement qu’il ne tiendrait pas son engagement de créer 1.000 emplois en France d’ici la fin 2018, a indiqué hier jeudi Bercy dans un communiqué. Le ministre des Finances Bruno Le Maire, qui a reçu le patron de GE John Flannery à Bercy, a "regretté" cette décision et demandé au groupe, qui n’avait créé que 323 emplois en France à la fin avril, de prendre "désormais toutes les dispositions nécessaires pour s’y conformer au mieux". www.ge.com/fr 

AGROALIMENTAIRE/SERVICES : 2 entreprises franc-comtoises devant la justice

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Franche Comté

Le fabricant de pâte à tarte Euroraulet (siège à Rochefort-sur-Nenon/39) – groupe CERELIA / T : 03.21.72.75.75 – et l’entreprise de nettoyage Enett (siège à Roche-Les-Beaupré/25) ont comparu mardi 12 juin 2018 devant le tribunal correctionnel de Lons-le-Saunier (Jura) pour blessures involontaires et plusieurs manquements aux règles d’hygiène et de sécurité pour les salariés. En cause, 4 agents de nettoyage travaillant à l’intérieur de l’entreprise Euroraulet ont été grièvement blessés à la main sur un tapis de production de pâte à tartre entre 2009 et 2010. Les deux entreprises, prévenues en tant que personnes morales, seront fixées sur leur sort le 26 juin prochain, jour où le tribunal correctionnel rendra son délibéré. www.cerelia.com/fr 

AUTOMOBILE/NTIC : Faurecia conclut un partenariat stratégique

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Franche Comté

L’équipementier automobile FAURECIA / T : 01.72.36.70.00 (siège social à Nanterre/Hauts-de-Seine, CA : 20,2 milliards d’euros), entreprise technologique leader de l’industrie automobile, très implantée en Franche-Comté, a annoncé le 11 juin avoir signé avec le constructeur automobile chinois FAW Group un partenariat stratégique sur le développement du cockpit du futur et sur la mobilité durable. Cet accord s’articule autour de trois axes, et notamment le développement de solutions et de services destinés au cockpit du futur par le biais de la marque de luxe de FAW, Hongqi. Hongqi est l’une des 21 entreprises chinoises appartenant à FAW, spécialisée dans les limousines, des camions, des autobus, des SUVs et des fourgonnettes. www.faurecia.com/fr 

FERROVIAIRE/TRANSPORTS : Le cours d’Alstom dans un triangle ascendant

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Franche Comté

Le cours de l’action ALSTOM TRANSPORT SA / T : 01.57.06.90.00 suit une tendance haussière le long d’une droite de tendance ascendante. Les cours consolident actuellement sous la résistance à 41.42 €, qui devrait être franchie. L’analyse technique fixe un objectif de court terme à 43.38 € avec un stop à 39.78 €. Les points forts de la valeur selon AOF sont : –des activités dopées par les besoins en infrastructures des pays émergents et en modernisation dans les pays occidentaux, le marché ferroviaire mondial étant estimé à 10 Mds €, avec une croissance de 2,5 à 3 %. -une offre couvrant tous les métiers de la construction ferroviaire, – un carnet de commandes élevé, surtout à l’international, -vers une fusion avec Siemens, quatrième mondial, d’ici la fin 2018, -un retour de cash élevé après la cession des activités énergie à General Electric et situation financière solide, la dette devant être totalement éliminée. www.alstom.com/fr 

FERROVIAIRE/INDUSTRIE : La fusion Alstom/Siemens retardée

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Franche Comté

La fusion d’ALSTOM TRANSPORT SA / T : 01.57.06.90.00 avec les activités mobilité de l’allemand Siemens pourrait prendre du retard et n’intervenir qu’au premier semestre 2019, quand les parties évoquaient jusqu’ici la fin 2018, a annoncé vendredi 8 juin le constructeur ferroviaire français. "En raison de travaux préparatoires de pré-notification (auprès des autorités de la concurrence, ndlr) extensifs et des efforts nécessaires à la collecte de données dans plusieurs pays, un retard de quelques mois (…) ne peut être exclu", écrit Alstom dans un communiqué. Siemens apportera ses activités ferroviaires et signalisation à Alstom, en échange de la moitié du capital du français, dont il pourra dépasser les 50,5% du capital après 4 ans. www.alstom.com/fr