RESTAURATION COLLECTIVE : 30 % du budget du Grand Besançon consacré aux denrées alimentaires bio ou locales

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Franche Comté

Jeudi 27 avril, la VILLE DE BESANCON / T : 03.81.61.50.50 et le GRAND BESANCON / T : 03.81.65.07.00 ont déclaré que 30 % du budget 2016 dévolu à l’achat de denrées alimentaires pour la restauration collective était consacré à l’achat de produits bio et/ou locaux. L’enveloppe s’élève à 1,25 M€. Chaque jour, la communauté distribue 5 500 repas par le biais des écoles élémentaires et des crèches publiques. Source : www.macommune.info

EMPLOI : 3 360 projets d’embauche sur le Territoire en 2017

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Franche Comté

Selon le résultat de l’enquête BMO de POLE EMPLOI / T : 01.40.30.66.00, les entreprises du TERRITOIRE DE BELFORT / T : 03.84.90.90.90 évalueraient leur besoin de main d’oeuvre à 3 360 embauches en 2017. 830 entreprises ont été interrogées sur le département : 180 d’entre-elles ont déclaré avoir comme ambition de recruter au moins une personne. 21,5 % des entreprises sont dans cette position (contre 19,6 % en 2016). "Le CDI reste la première forme d’intention de recrutement. Dans les prévisions, le souhait d’un CDI est de 44 %, alors que celui d’un CDD de moins de six mois est passé de 56 à 39 % cette année", déclare Claude Bonnet, chargé des relations partenariales pour Pôle Emploi dans le Territoire de Belfort et dans le Doubs. A l’échelle de la REGION BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE, ses intentions d’embauche se concrétisent dans 77 % des cas. statistiques.pole-emploi.org

FORMATION : Création d’un espace d’échanges entre la CCI 90 et l’Ecole 2089

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Franche Comté

L’Ecole 2089, dont le siège social est à Besançon, forme aux métiers de la communication et du digital, plus particulièrement aux métiers de la transformation digitale pour les entreprises. Vendredi 28 avril, à 10 heures, un espace d’échanges avec les professionnels sera inauguré au sein de la CHAMBRE COMMERCE ET D’INDUSTRIE DE BELFORT / T : 03.84.54.53.53. La CCI poursuit son positionnement comme catalyseur entre les TPE/PME et les acteurs de la transformation numérique. Informations en contactant Sandrine Décembre, intervenante et collaboratrice à 2089. www.belfort.cci.fr/www.2089.fr

BTP : L’IUT Belfort va se muter en éco-campus à énergie positive

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Franche Comté

Les bâtiments de l’IUT DE BELFORT-MONTBELIARD / T : 03.84.58.77.00 existent depuis la fin des années 60. Les études pour la réalisation des travaux de réhabilitation devraient démarrer au mois de juillet. La phase la plus impressionnante devrait concerner la destruction puis la reconstruction d’un bâtiment historique. Le coût de la reconstruction de ce seul bâtiment de 5 500 m², qui sera alors à énergie positive, est estimé à plus de 15 M€. La fin de sa construction est prévue pour fin 2021. Un projet envisage déjà la construction de 3 000 m² supplémentaires, dès cette première phase de travaux terminée.www.iut-bm.univ-fcomte.fr

EMPLOI : Publication de l’enquête BMO pour l’année 2017

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Franche Comté

POLE EMPLOI / T : 01.40.30.66.00 vient de rendre publique son enquête Besoin de main-d’oeuvre (BMO) pour l’année 2017. Cette étude poussée permet de dresser un aperçu des besoins en emploi sur un territoire. En 2017, 20,2 % des établissements de la REGION BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE annoncent envisager un recrutement. Dans le secteur de Lure et de Montbéliard, 50 % des employeurs considèrent rencontrer des difficultés pour recruter. Selon cette enquête BMO, "le plus grand nombre de projets de recrutements jugés difficiles par les employeurs concernent certains métiers de l’hôtellerie-restauration-alimentation (bouchers, cadres, chefs cuisiniers et cuisiniers), ou du BTP". Ce sont 73 800 entreprises et établissements qui ont été interrogés pour réaliser cette enquête. http://statistiques.pole-emploi.org/bmo/

Le plus grand nombre de projets de recrutement jugés difficiles par les employeurs concernent certains métiers de l’hôtellerie-restauration-alimentation (bouchers, cadres, chefs cuisiniers, cuisiniers) ou du BTP (couvreurs, électriciens du bâtiment, menuisiers et ouvriers de l’agencement et de l’isolation, techniciens et chargés d’études du BTP) – See more at: www.myaireurbaine.info/l-aire-urbaine/418-aire-urbaine-les-secteurs-qui-embauchent-en-2017.html

Le plus grand nombre de projets de recrutement jugés difficiles par les employeurs concernent certains métiers de l’hôtellerie-restauration-alimentation (bouchers, cadres, chefs cuisiniers, cuisiniers) ou du BTP (couvreurs, électriciens du bâtiment, menuisiers et ouvriers de l’agencement et de l’isolation, techniciens et chargés d’études du BTP) – See more at: www.myaireurbaine.info/l-aire-urbaine/418-aire-urbaine-les-secteurs-qui-embauchent-en-2017.html

Le plus grand nombre de projets de recrutement jugés difficiles par les employeurs concernent certains métiers de l’hôtellerie-restauration-alimentation (bouchers, cadres, chefs cuisiniers, cuisiniers) ou du BTP (couvreurs, électriciens du bâtiment, menuisiers et ouvriers de l’agencement et de l’isolation, techniciens et chargés d’études du BTP) – See more at: www.myaireurbaine.info/l-aire-urbaine/418-aire-urbaine-les-secteurs-qui-embauchent-en-2017.html;