AGROALIMENTAIRE: Matines vise le plein air bio

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Bourgogne

Le groupe MATINES, spécialisé dans les oeufs de consommation, a pour projet de réorienter son activité. En effet, il compte se tourner vers les oeufs alternatifs et dans ce cadre, le centre de conditionnement de Branges pourrait fermer. Les oeufs alternatifs visés sont issus d’élevages de plein air et bio. Le site de Branges compte 58 salariés. Pour réaliser ce projet, Matines nécessite une adaptation de l’organisation industrielle. Le site de Naizin, en Bretagne, serait également impacté. La fermeture pourrait intervenir d’ici mars 2018 et 72 postes seraient supprimés au total. L’oeuf de poules élevées en cage est en perte de vitesse sur le marché. www.matines.com

BOISSONS: la Brasserie Larché vise le national

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Bourgogne

La BRASSERIE LARCHE / T : 03.86.65.19.89 (siège à Sens) entend étendre son rayonnement au niveau national. La bière de Sens est distribuée par la grande distribution à 60 %, sur les salons et foires pour 10 % et en vente aux particuliers pour 10 %. Pour le moment, la bière de Sens n’est distribuée qu’en Bourgogne. La part de marché de la bière artisanale en France, actuellement de 3  % devrait doubler d’ici 2020. La société veut profiter de la mode. La production atteindrait 20.000 hectolitres en 2024, soit des volumes multipliés par 4. 500.000 € ont été investis dans l’outil de production cet été. La production sera de 8.000 hectolitres dès l’an prochain. La soutireuse a été changée, un dépalettiseur a été acheté, une nouvelle étiqueteuse, une formeuse de carton, une encartonneuse et une cuve tampon. La société réalise également des recrutements. www.brasserie-larche.fr

VITICULTURE: l’exploitation du Château de la Commaraine reprise

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Bourgogne

L’exploitation du CHATEAU DE LA COMMARAINE (siège à Pommard) a été reprise. L’opération a été réalisée par un couple d’investisseurs américains et vise aussi le clos de 3,75 hectares de vignes au sein de l’appellation Pommard 1er cru. Le montant de l’opération n’a pas été révélé. Il s’agit d’une reprise de l’exploitation et non d’une acquisition selon la Société civile agricole du château. Les propriétaires restent la famille Jaboulet-Vercherre. Le site deviendrait également un site d’oeno-tourisme haut de gamme.

CONJONCTURE: la Nièvre, département le plus pauvre de la région selon l’Insee

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Bourgogne

Selon une étude de l’INSEE la Nièvre serait le département le plus pauvre de la région Bourgogne-Franche-Comté. En effet, la part des traitements, salaires et indemnités de chômage est faible notamment en raison du fait que le département compte plus de retraités et moins d’actifs, occupés ou non, que les autres. Le revenu disponible des habitants est inférieur en Bourgogne-Franche-Comté à celui de la France Métropolitaine. Il reste cependant supérieur à celui de la moitié des régions. Le poids des prestations sociales dans le revenu vient caractériser la Nièvre. www.insee.fr

AGRICULTURE: crowdfunding pour Loca Marmite

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Bourgogne

Le projet de société LOCA MARMITE  (siège à Saint Léger-sous-Beuvray) a lancé une campagne de financement participatif. Elle est créée par un éleveur et une agricultrice. L’objet est de faire revivre les locaux d’une boucherie fermée depuis 2 ans. Les deux exploitants sont bios et partisans de la vente directe. Ils entendent favoriser une partie de leurs productions animales sous forme de plats cuisinés. Le crowdfunding le 15 novembre sur Miimosa.