Attention! Vous consultez un extrait aléatoire et décalé d'articles issus de la base de données Flash-Infos. Pour un accès exhaustif et actualisé, contactez-nous pour la mise en place d'un abonnement.

MEDICAL: rejet du plan d’économie de l’hôpital de Chalon-sur-Saône

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Bourgogne

Le CENTRE HOSPITALIER WILLIAM MOREY / T : 03.85.44.66.88 (siège à Chalon-sur-Saône) a vu son conseil de surveillance rejeter un plan d’économie proposé par la nouvelle directrice et visant à faire des économies. Les mesures proposées ne plaisent pas au personnel. L’établissement subit un déficit du au système de tarification à l’acte. Ainsi, et depuis 2005, le financement des établissements publics de santé est fixé, notamment, par le nombre d’actes réalisés par les médecins. Il en ressort une course à l’activité mais la rémunération ne suit pas selon les médecins. La direction propose des mesures d’économies avec une validation plus rigoureuse des heures supplémentaires, la suppression de 3 RTT, la mutualisation des services. Ce que rejettent les soignants. www.ch-chalon71.fr

MEDICAL: rejet du plan d’économie de l’hôpital de Chalon-sur-Saône

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Bourgogne

Le CENTRE HOSPITALIER WILLIAM MOREY / T : 03.85.44.66.88 (siège à Chalon-sur-Saône) a vu son conseil de surveillance rejeter un plan d’économie proposé par la nouvelle directrice et visant à faire des économies. Les mesures proposées ne plaisent pas au personnel. L’établissement subit un déficit du au système de tarification à l’acte. Ainsi, et depuis 2005, le financement des établissements publics de santé est fixé, notamment, par le nombre d’actes réalisés par les médecins. Il en ressort une course à l’activité mais la rémunération ne suit pas selon les médecins. La direction propose des mesures d’économies avec une validation plus rigoureuse des heures supplémentaires, la suppression de 3 RTT, la mutualisation des services. Ce que rejettent les soignants. www.ch-chalon71.fr

EQUIPEMENT: fort développement pour Proto Micro TP

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Bourgogne

La société PROTO MICRO TP (siège à Cosne-sur-Loire), spécialisée dans la conception de micro-engins hydrauliques, poursuit son développement. En effet, la société compte s’agrandir et recruter. L’an prochain, un déménagement est prévu vers le parc d’activité. La société réalise des machines uniques pour répondre aux demandes des clients, de plus en plus nombreuses. Elles sont dessinées par Thierry Marcilly, qui dirige l’entreprise et qui a travaillé seul jusqu’en 2015. La société compte une vingtaine de revendeurs en France et en Belgique. Une demande d’environ 250 machines par an arrive de Grande-Bretagne. L’Italien Lamborghini a sollicité Proto Micro TP pour vendre une machine sous sa marque. 300 machines sont assemblées par an. Les machines sont vendues entre 4.000 à 1.900 €. Une vingtaine d’emplois seront créés l’an prochain avec des électriciens, mécaniciens, soudeurs, hydrauliciens, magasiniers, manoeuvres ainsi qu’une secrétaire cette année. Le nouveau site sera immense en partenariat avec l’Adeb. www.protomicrotp.com

VINS: recherche d’architecte pour la Cité des Vins

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Bourgogne

Le BUREAU INTERPROFESSIONNEL DES VINS DE BOURGOGNE / T : 03.80.25.04.80 (siège à Beaune) a annoncé le lancement du concours d’architecture pour la future Cité des vins. Cette cité sera installée sur le site de l’antenne mâconnaise du BIVB. La convention cadre qui lie les différents acteurs financiers du projet a été signée en décembre dernier et la phase de réalisation peut débuter. Le BIBV est maître d’ouvrage du réseau des trois Cités des vins, il va sélectionner l’architecte  pour les antennes de Chablis et de Mâcon. Le ou les architectes seront retenus en juillet. La sélection pour le scénographe sera lancée en mai. www.vins-bourgogne.fr

VITICULTURE: Le Clos de Tart racheté par François Pinault

Ecrit par Flash Infos sur . Publié dans Information Economique Bourgogne

ARTEMIS, holding familiale de François Pinault, vient de procéder au rachat du domaine viticole CLOS DE TART / T : 03.80.34.30.91 (siège à Morey-Saint-Denis). Il était jusqu’ici la propriété d’actionnaires familiaux membres de la famille Mommessin. Le Clos du Tart est l’un des plus anciens vignobles de France puisqu’il a été fondé en 1141 par des religieuses. Il est passé aux mains de la famille Marey-Monge en 1791 puis vendu à la famille Mommessin en 1932. Il s’étend sur une seule parcelle de 7,53 ha. Il s’agit également du plus vaste Monopole classé en Grand Cru. www.clos-de-tart.com